Aller en bas
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1457
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 63
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 8:21
La Bataille de la Somme 1916
Figurines MB Models au 1/35e
Encore une boîte de figurines reçue pour le dernier concours du forum.                          
Là aussi je peux dire que j’ai été gâté par ce cadeau car les 5 figurines à monter sont très réussies, avec une gravure très précise et détaillée et des positions dynamiques mais naturelles formant un ensemble bien pensé. Le montage n’est pas toujours facile mais les pièces s’articulent bien. De plus la grappe concernant les armes, casques et paquetages est extraordinairement riche avec un choix important de différents fusils, pistolets, grenades, de cartouchières et d’outils divers. Il y a même une mitrailleuse légère et des tas d’autres accessoires qui m’ont permis d’animer ma tranchée.
Il n’y a que la tranchée de la boîte elle-même qui ne soit pas à la hauteur du reste. Elle semble faite au cordeau, rectiligne avec des angles sol-parois symétriques et un revêtement de bois tellement régulier et parfait que l’on dirait de la marqueterie ! Bref même pour une visite au front du roi Georges V d’Angleterre, on n’aurait pas fait plus beau.
Les figurines méritant décidément mieux, je me suis résolu à tout refaire.                            
J’ai largement utilisé le matériel fourni mais en le redécoupant et en abimant les planches. J’ai aussi utilisé des brindilles du jardin (althéa et tamaris) pour le revêtement des parois de la tranchée, de la feuille métallique pour les tôles ondulées et la toile qui masque l’entrée de l’abri. Enfin de la pâte plastique pour le sol et les sacs de sable. Armature en carton bristol, comme d’habitude, renforcée de chutes de baguettes de bois aux angles.
Je me suis beaucoup inspiré des bandes dessinées de Tardi mais aussi de « La grande guerre de Charlie » de Mills & Colquhoun (par exemple pour l’inscription « the Ritz » au-dessus de l’entrée de l’abri). Je pense que ce sont des sources fiables.
Cette tranchée britannique, telle qu’elle est là, me parait moins bien faite que en général les tranchées allemandes (certaines, dans la Somme, avaient même le chauffage central !) mais moins bordélique et sommaire que beaucoup de tranchées françaises. Mais cela reste de toute façon une tranchée non encore bombardée…
Une des difficultés a été de replacer les figurines dans la nouvelle tranchée dont les cotes ne sont pas exactement les même que celles de l'ancienne.  

D'abord la tranchée vide :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Puis avec les figurines :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il n'a pas l'air rassuré et on comprendra pourquoi en lisant la suite...


L’uniforme de ces « Tommies » est tout à fait standard. Beaucoup plus moderne et fonctionnel que l’uniforme français, plus élégant aussi, il fait l’envie de nos poilus. Depuis le début de 1916 les têtes sont protégées par un casque d’acier de 7 mm d’épaisseur le « Brodie » ou « plat à barbe » plus lourd mais plus efficace que le casque Adrian. Le harnachement de la troupe est en coton tressé (Webb), relativement solide et bon marché. On voit aussi en 1915-16 des équipements en cuir mais l’intendance évite le panachage, au moins au niveau des bataillons. De couleur gris-beige le Webb prend à la longue une teinte franchement verte (presque vert pomme) sous l’effet du produit nettoyant soluble fourni aux soldats, le "blanco" .                                                             Dans cette scénette les hommes, qui font partie de l’ « Armée Kitchener », ont été équipés de neuf pour l’offensive à venir et leur Webb est encore gris-beige.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   
Lord Kitchener
                     
On remarquera qu’un des soldats a un fusil Lee-Enfield SMLE Mk III * équipé d’une cisaille à la place de la baïonnette. Ce dispositif peu efficace sera vite abandonné.                        
Un autre part à l’assaut avec une pelle de tranchée en main. Bien affuté cet outil se révéla plus redoutable dans les corps à corps que l’encombrant fusil et sa baïonnette, du moins si on en croit les témoignages d’anciens combattants (comme ceux de Barbusse, Cendrars, Jung ou Remarque).                                                                       Sur la tablette de tir de la mitrailleuse légère on peut voir, à côté de chargeurs dans leur étui, une crécelle qui servait au guetteur à alerter en cas d’attaque aux gaz. La mitrailleuse légère Lewis gun M1914 est de conception américaine. La Belgique en acheta 20 qui servirent à la défense de Namur. La Grande Bretagne et les USA l’utilisèrent largement au cours des deux guerres mondiale (50.000 unités fabriquées pour la 1e GM).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mitrailleuse légère Lewis

La bataille de la Somme (juillet à novembre 1916)                          
(bref aperçu)
Ce fut pour les Britanniques et leurs alliés du Commonwealth (Canadiens, Australiens et Néo-zélandais, Sud Africains sans oublier les troupes indiennes) l’équivalent de la bataille de Verdun pour les Français.                                                        
Il s’agissait au départ d’une offensive destinée à rompre le front allemand et à retrouver une guerre de mouvement après l’enlisement qui avait fait suite à la course à la mer et à l’échec des offensives de l’hiver 1915 (conférence interalliée de Chantilly début décembre 1915). Elle devait être menée par l’armée française avec le soutien des troupes britanniques.
Malheureusement les Allemands court-circuitèrent ces dispositions en prenant l’initiative par leur assaut sur Verdun qui débute le 21 février 1916.                                    Il fallut alors avant tout soulager la pression sur l’armée française engagée à fond dans la défense de cette ville en forçant les Allemands à prélever des effectifs sur leurs troupes à Verdun pour les transférer sur la Somme.                                                  
Du coup c’est l’armée britannique qui dût jouer le rôle principal dans l’offensive, avec le soutien de deux armées françaises (les 6e et 10e armées sous le commandement de Foch) sur son aile droite. Les effectifs engagés furent approximativement de 420.000 hommes pour les Britanniques, 200.000 pour les Français opposés à 450.000 Allemands.
Avantage numérique donc aux Alliés, avantage qui se retrouvait au niveau de l’artillerie et de l’aviation, mais avantage largement contrebalancé par la solidité des positions allemandes qui étaient organisées en profondeur aux deux sens du terme, avec une 3e ligne de front aussi puissante que la première.
L’offensive fut précédée d’une préparation d’artillerie formidable qui devait complètement anéantir les premières lignes ennemies.                                              

Du côté britannique 60.000 hommes de la première vague sortirent le 1e juillet de leurs tranchées avec la consigne d’avancer vers les Allemands en marchant, en ligne, pour ne pas désorganiser les vagues d’assaut. Et le mieux c’est qu’ils le firent !                          
Pendant le bombardements les Allemands se sont retirés des premières lignes ou enterrés dans des abris profonds (jusqu'à 9 m), invulnérables, pour réoccuper leurs positions de tir (ou ce qu'il en reste) juste avant l'assaut.                                                    
Résultat des courses, si j’ose dire, des dizaines de milliers de soldats sont fauchés en quelques minutes par le feu des mitrailleuses : 30.000 tués et blessés !                                                                     A la fin de la journée, après plusieurs tentatives, 54.300 hommes sont tués (19.240)ou blessés sur les 320.00 engagés. Les soldats qui atteignent les tranchées allemandes ne peuvent s'y maintenir.                                                
Certaines unités sont anéanties à 90%.                                  
C'est le jour le plus meurtrier de l'histoire de l'armée britannique.                              
Pour mémoire l'armée française a eu 27.000 tués le 22 août1914.                                    
Les Allemands, eux, comptent 6.000 pertes.                                                    

La bataille se poursuivra avec acharnement par du "grignotage" jusqu'en novembre 1916.              
Les gains territoriaux sont insignifiants, la percée n'a pas eu lieu. Néanmoins 35 divisions allemandes ont dû être retirées de Verdun.                                                Plus à l'Est les troupes françaises ont progressé d'une dizaine de km sur un front de 20 km, pour des pertes bien inférieures. Là encore, faute d'effectifs, ce succès ne put être exploité.

Cet échec sanglant n'est certainement pas dû au manque de courage ou de détermination des soldats.                                                                  
L'offensive de la Somme arrive en fait au plus mauvais moment pour l'armée britannique.                                                                    
L' armée de professionnels qui s'est brillamment illustrée en 1914 a perdu bon nombre de ses hommes et de ses officiers. La relève a été assurée par un appel au volontariat qui a amené plus de un million de soldats au front. C'est ce qu'on a appelé l'"armée Kitchener", du nom de son instigateur.                                                                   A l'été 1916 ces troupes manquaient beaucoup d'expérience et de plus l'état-major n'était absolument pas formé à commander des effectifs aussi importants.                                              Les survivants de la bataille vont acquérir du métier et serviront à l'encadrement des recrues issues non plus du volontariat mais de la conscription qui s'impose en Grande Bretagne à partir de janvier 1916.
L'armée britannique reviendra progressivement pleinement opérationnelle.                                                            

Cet échec montrera aussi la nécessité d'un commandement unique des armées alliées ce qui se fera finalement avec création en novembre 1917 d'un Conseil supérieur de guerre puis d'un Grand quartier général des armées confié au général Foch le 14 mai 1918.

Enfin les volontaires s'étaient souvent enrôlés de façon "collective", camarades de quartier, d'atelier ou de promotion et ils furent le plus souvent enrégimentés ensemble. Certaines unités ayant été quasi anéanties, des quartiers , des villages, des usines virent tous leurs jeunes hommes tués en quelques jours, ce qui fut particulièrement traumatisant pour l'opinion publique. De là date la tradition des coquelicots (équivalent des bleuets chez nous).

A noter que c'est pendant la bataille de la Somme qu'entrèrent en action pour la première fois des chars de combat (Mark I), le 15 septembre, en soutien de troupes canadiennes et néo-zélandaises.

* Pour Titi: à ne pas confondre avec SNLE : Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engin.  

Quelques photos en cours de réalisation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
la tranchée telle que dans la boîte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une crécelle de tranchée
Roundabout
Roundabout
Messages : 15530
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : VEXIN FRANÇAIS (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 8:29
Bravo marc, c'est superbe !
Le soldats qui sort de la tranchée est saisissant de réalisme !

____________________________________________
Des troupes ? Où voulez-vous que j'en prenne ? Voulez-vous que j'en fasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Borodino
Borodino
Messages : 3146
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 47
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 8:57
Wahou !
Pas encore lu l’article mais le résultat est époustouflant.
Je suis fan

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
bristethobennic
bristethobennic
Messages : 8282
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 46
Localisation : près de Charolles (71)
http://bristethobennic.blogspot.fr/
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 12:56
Superbe ! La patine des soldats est magnifique, quel rendu de réalisme ! La Somme, 1e juillet 1916 2524229646

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://bristethobennic.blogspot.fr/
stephane42
stephane42
Messages : 477
Date d'inscription : 19/11/2012
Localisation : loire (42)
http://dioramasfigurines1-72e.fr/
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 16:56
Très beau petit diorama avec un superbe rendu autant dans la gestuelle et des peintures qui le rendent criant de vérité! Very Happy
titi
titi
Messages : 6402
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 100
Localisation : Bretagne
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 17:48
Superbe à tous les points de vue! Une vraie réussite et l'article qui accompagne le dio est excellent. En petit complément, le "bordel" des tranchées françaises était voulu par le haut-commandement pour que les poilus ne prennent pas leurs aises et perdent leur allant dans des cagnas trop confortables. Very Happy

____________________________________________
The coffee tastes better when the latrines are dug downstream from the camp. U.S. Army field regulation. 1861
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Roundabout
Roundabout
Messages : 15530
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 52
Localisation : VEXIN FRANÇAIS (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 19:24
titi a écrit:Superbe à tous les points de vue! Une vraie réussite et l'article qui accompagne le dio est excellent. En petit complément, le "bordel" des tranchées françaises était voulu par le haut-commandement pour que les poilus ne prennent pas leurs aises et perdent leur allant dans des cagnas trop confortables. Very Happy

Haut-commandement qui pendant ce temps là était logé dans de beaux châteaux et autres maisons de maître réquisitionnés ......

____________________________________________
Des troupes ? Où voulez-vous que j'en prenne ? Voulez-vous que j'en fasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1457
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 63
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Lun 8 Avr 2019 - 23:26
Merci à vous tous. J'ai pris un grand plaisir à la conception et à la réalisation de cette scénette.
Titi et Round ont bien raison.
Rarement la troupe a été traitée avec un tel mépris que les soldats français au début de la 1e GM. Il n'y a qu'au niveau de la bouffe que les poilus ont été globalement mieux lotis que les autres. Mais pour ce qui est de l'équipement, des tranchées, des cantonnements, des permissions c'est autre chose, sans parler de la justice militaire (on est juste après les Italiens pour le nombre de fusillés, le plus souvent pour l'exemple). Il fallait que le sentiment patriotique soit énorme pour supporter tout ça ! Il a fallu attendre les mutineries de 17 pour que cela s'arrange un peu. Et c'est d'autant plus inacceptable que le haut commandement chez nous a globalement surtout brillé par sa médiocrité.
Aba
Aba
Messages : 523
Date d'inscription : 14/03/2016
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Mar 9 Avr 2019 - 20:16
Super dio, belle leçon d'histoire. Bravo Wink
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1457
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 63
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Mer 10 Avr 2019 - 8:05
Merci Aba, j'apprécie vraiment.
Pour revenir à la discussion sur les différences entre tranchées françaises et allemandes voici deux planches de Tardi ("Putain de guerre") que je trouve assez démonstratives. Comme le dit Tbien iti, pour l'état major français les positions de nos troupes devaient être du provisoire  (l'offensive avant tout) alors que les Allemands s'étaient installés pour rester sur place chez nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autres planches de Tardi qui m'ont donné des idées pour ma tranchées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sergiofig
sergiofig
Messages : 819
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 49
Localisation : nyons
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Mer 10 Avr 2019 - 19:19
superbe dio, merci pour l'historique. un dio, un historique c'est complet bravo.
cracboum
cracboum
Messages : 2431
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 56
Localisation : région parisienne
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Ven 12 Avr 2019 - 9:25
bonjour
je ne viens quasiment jamais sur la rubrique 1/35 car ce n'est pas mon échelle de prédilection, mais je dois avouer que tu as fais un super boulot avec ton diorama , bravo

____________________________________________
rien n'est plus grand que de faire de petites figurines et de petits véhicules militaires [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
lopez
Messages : 1421
Date d'inscription : 29/03/2014
Age : 53
Localisation : LYON 69
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Sam 13 Avr 2019 - 7:21
Bravo, quelle maîtrise de la patine et du rendu, couleurs et expression.
Merci aussi pour le rappel historique.
Je me déclare fan N°1, avant que d'autres ne le fassent.

Philippe.
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1457
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 63
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

le Sam 13 Avr 2019 - 8:17
Merci à tous pour vos appréciations .
Ce concert de louanges me laisse un peu gêné mais, soyons franc très content. L'avis des membres du forum est important pour moi.
N'oublions pas le sculpteur des figurines, son modelé est remarquable et c'est lui qui m'a poussé à concevoir un décor à la hauteur de son travail.
Cela m' a donné l'occasion de replonger dans mes bouquins d'histoire et le cas présent de BD pour me donner quelques idées. Cette étape de "mûrissement" du projet (désolé, cela fait un peu pompeux mais il y a de ça) a été finalement plus longue que la réalisation proprement dite de la tranchée. Les deux m'ont apporté beaucoup de plaisir et que demander de plus ?
Contenu sponsorisé
<

La Somme, 1e juillet 1916 Empty Re: La Somme, 1e juillet 1916

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum