Borodino 1812, une histoire de cheval

Aller en bas

Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Sam 6 Fév 2016 - 15:36

Bonjour à tous,
Voici mon premier diorama réalisé hâtivement après avoir peint les figurines, achetées sans idée préconçue. Le sujet n'est guère original. L'épisode de la prise de la grande redoute est bien connu. Tout au plus vais-je rappeler que les cuirassiers saxons disputèrent au 5e cuir l'honneur d'être rentrés les premiers dans la redoute. Napoléon aurait dit qu'il n'avait vu dans cette redoute que des cuirassiers bleus...
Figurines ZVEZDA au 1/72e, cuirassiers français, grenadiers et artilleurs d la garde russes. A noter la bonne position des cuirassiers à la charge, la latte étant une arme de pointe plus que d'estoc.Le décors est minimaliste (plâtre peint et quelques morceaux de fil de fer) et je sens que je vais me faire taper sur les doigts. En plus il commence à déjà s'abimer sérieusement  après 2-3 ans dans une boîte à chaussures .
Pour me faire pardonner, une petite histoire après les photos.

Pour l'aspect général ( fragment du panorama du musée de Borodino)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


                      Une histoire de cheval ( un délire de Biffin)
Ceux qui ont vu la boîte de cuirassiers ZVEZDA ont sans doute remarqué que le cheval de l'officier à la queue anglaisée ( c'est à dire que l'on a coupé la queue du poulain ainsi que les muscles qui l'abaissent). A ma connaissance cette pratique n'était pas usuelle dans la cavalerie française du premier empire et j'ai essayé de trouver une explication à ce qui aurait pu paraître être un caprice du graveur. Je n'ai pu qu'imaginer cette histoire, possible à défaut d'être probable:
L'officier a deux épaulettes, il s'agit donc d'un officier supérieur. Je décidai avoir affaire au colonel du régiment: Philippe Christophe (1769-1848) que son exploit allait faire baron d'empire, baron de Lamotte-Guéry (on trouve aussi baron de la redoute) en 1814. Mais il avait un autre exploit à son actif remontant à mai 1810. Ayant été fait prisonnier à Bailèn alors qu'il était , Philippe Christophe fut enfermé dans un ponton-prison au large de Cadix.Lorsque l'armée du maréchal Victor vint mettre le siège devant la ville en février et lorsque las avant-postes français se furent assez rapproché du lieu d'ancrage du ponton, il conçut et dirigea une formidable évasion : attendant des vents favorables les prisonniers français se débarrassèrent de leurs gardiens, rompirent les amarres du ponton et se servant de leurs hamacs comme des voiles primitives, furent poussés vers les lignes françaises où malgré les tirs de l'artillerie anglo-espagnole qui causèrent de sérieuse pertes ils purent retrouver leur liberté. Tout ceci est historique et pourrais faire, je trouve, un bon scénario de film d'aventure. Philippe Christophe fut promus colonel au 5e cuirassiers pour cet exploit. Et le cheval dans tout ça?  et bien je me suis imaginer que des officiers de l'armée lui offrirent en témoignage d'admiration un superbe cheval de prise, monture d'un officier anglais tué ou prisonnier, afin qu'il puisse rejoindre dignement son nouveau régiment quelque part en Allemagne ou en Pologne, à l'autre bout de l' Europe. Il faut dire que la cavalerie française, jugée la meilleure d'Europe était aussi la plus mal montée et que cela aurait été un cadeau apprécié. D'où la queue anglaisée de notre figurine. Le beau destrier a-t-il survécut à la retraite de Russie?  C'est une autre histoire, celle-ci a déjà été assez longue et je m'en excuse (ainsi qu'auprès de ceux qui connaissaient les faits).
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  domitim le Sam 6 Fév 2016 - 19:01

Joli dio ! le sol aurait pu être un peu plus travaillé mais la réalisation dans son ensemble est cohérente et soignée. Une belle charge de cavalerie française avec une résistance de l'infanterie russe et des artilleurs qui tentent ( mais un peu tard à mon avis ) de faire pivoter une pièce vers les cuirassiers.
Félicitations et ne te prive pas de nous raconter des histoires. Je ne connaissais pas la vie de  Philippe Christophe de Lamotte-Guéry. Eh bien c'est chose faite et grâce à toi

____________________________________________
http://domitim.webnode.fr/
avatar
domitim

Messages : 2160
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 52
Localisation : Bassin d'Arcachon

http://domitim.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Roundabout le Sam 6 Fév 2016 - 19:26

Que dire de plus ?
Effectivement ces fantassins qui se regroupent pour se protéger , c'est bien vu !
Les artilleurs qui veulent faire pivoter leurs pièces à l'aide de cordes , excellent !
Un dio plein de mouvements et de mini-scénettes , parfait , bravo

____________________________________________
Des troupes ? Où voulez-vous que j'en prenne ? Voulez-vous que j'en fasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Roundabout

Messages : 14817
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 51
Localisation : VEXIN FRANÇAIS (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Little2791 le Dim 7 Fév 2016 - 9:20

Effectivement, ensemble cohérent où tout attire l’œil. Belle réalisation
avatar
Little2791

Messages : 590
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 46
Localisation : Marseille

http://www.battlefigs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  sangey le Dim 7 Fév 2016 - 10:10

Plein, plein de figurines......j'adore. cheers
Superbe dio, fort en couleurs, tableau très vivant.

J'adore ton humilité: " diorama réalisé hâtivement"", qu'est ce que cela va donner lorsque tu prendras ton temps ?  bounce  bounce  bounce

Bravo pour ce dio.

Thierry
avatar
sangey

Messages : 1171
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 66
Localisation : Belgique - Ransart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  bristethobennic le Dim 7 Fév 2016 - 10:41

Un dio de grande ampleur, c'est certain, bravo.

Plein de figurines, plein de mouvements, d'actions, une belle mise en scène.

Je ne suis pas convaincu par l'aspect de ton terrain, la surface ne fait pas très réaliste. Une autre chose, je n'aurais pas collé l'étiquette du titre du dio sur le dio en lui même, mais plus sur un socle prévu à cet effet, sur le tour de ton dio par exemple.

Malgré cela, c'est un sentiment positif qui l'emporte, bravo, continue comme ça !

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://bristethobennic.blogspot.fr/
avatar
bristethobennic

Messages : 8042
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 45
Localisation : près de Charolles (71)

http://bristethobennic.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  stephane42 le Dim 7 Fév 2016 - 12:54

C'est un très bon dio surtout si il est réalisé rapidement. La peinture des figs est tip top.

Il y a du mouvement et en plus plein de figurines.

Le bémol comme déjà dit c'est le terrain pas assez travaillé ( couleurs différentes, cailloux, marques des roues des canons et aussi les salissures sur les combattants notamment les artilleurs dont le pantalon ne devait plus être très blanc...

Continue cela fait toujours plaisir de voir un bon diorama.
avatar
stephane42

Messages : 398
Date d'inscription : 19/11/2012
Localisation : loire (42)

http://dioramasfigurines1-72e.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  tenardier le Dim 7 Fév 2016 - 13:27

Y a du potentiel, y a de l'idée mais c'est vrai que le terrain.... C'est dommage.
Manque également quelques cadavres Wink
En tout cas bravo.

____________________________________________
Un vrai ami c'est quelqu'un que tu peux réveiller à 2 H du matin pour t'aider à cacher un cadavre !!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
tenardier

Messages : 9281
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 52
Localisation : Route Napoléon le Grand, 04000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Valou le Dim 7 Fév 2016 - 14:49

Dans la même lignée, je trouve ton dio sympa, avec de l'idée dans la réalisation.
Le terrain, toujours le terrain... évidemment a peaufiner!
Et aussi la peinture s'écaille sur les reliefs de certaines figurines (queue et sabots de chevaux), genre de truc qui saute aux yeux avec les photos, mais que l'on ne voit pas de suite lorsqu'on est devant pour de vrai.
Ayant moi même réalisé un dio sur l'attaque de la redoute de Borodino posté sur le forum, je suis egalement admiratif.
Par contre les pauvres saxons, ils restent les grands oubliés de cette redoute Wink
bonne continuation!
Valou
avatar
Valou

Messages : 186
Date d'inscription : 17/08/2014
Age : 26
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  sergiofig le Dim 7 Fév 2016 - 17:57

tout est dit, c'est vrai que le sol manque de texture mais l'aspect général reste vivant, très belle realisation.
avatar
sergiofig

Messages : 721
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 48
Localisation : nyons

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Dim 7 Fév 2016 - 23:46

Valou a écrit:Dans la même lignée, je trouve ton dio sympa, avec de l'idée dans la réalisation.
Le terrain, toujours le terrain...  évidemment a peaufiner!
Et aussi la peinture s'écaille sur les reliefs de certaines figurines (queue et sabots de chevaux), genre de truc qui saute aux yeux avec les photos, mais que l'on ne voit pas de suite  lorsqu'on est devant pour de vrai.
Ayant moi même réalisé un dio sur l'attaque de la redoute de Borodino posté sur le forum, je suis egalement admiratif.
Par contre les pauvres saxons, ils restent les grands oubliés de cette redoute Wink
bonne continuation!
Valou

Merci. J'avais bien sur admiré ton diorama en explorant le forum et ton introduction historique m'a dispensé de m'en fendre d'une. C'est intéressant de voir comment le même sujet peut-être évoqué de façon bien différente en fonction de la personnalité de chacun.Tu as eu raison de choisir un régiment de cuirassiers avec des distinctives jaunes cela met de la couleur; moi il me fallait bien sur le 5e, à cause de ce fichu cheval... Quant aux Saxons c'est d'autant plus regrettable que ce sont bien les deux seuls régiments de ce pays (avec les gardes du corps) qui ne nous aient pas lâchés, même en 1813 !
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Dim 7 Fév 2016 - 23:55

sangey a écrit:Plein, plein de figurines......j'adore. cheers
Superbe dio, fort en couleurs, tableau très vivant.

J'adore ton humilité: " diorama réalisé hâtivement"", qu'est ce que cela va donner lorsque tu prendras ton temps ?  bounce  bounce  bounce

Bravo pour ce dio.

Thierry

Merci pour ton appréciation. Si la peintures des figurines s'est étalée sur pas mal de temps et si j'ai beaucoup "joué" avec, en me faisant des films pour leur trouver une articulation plausible et si possible originale, le socle lui même a vraiment été fait "pour voir", un bout de carton, du plâtre de Paris (c'est tout ce que j'avais sous la main) et une fois tout cela bien sec, juste un peu de peinture ; j'étais plutôt étonné d'être allé jusqu'au bout. Cela n'excuse pas bien sur la rusticité de l'ensemble.
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Lun 8 Fév 2016 - 0:00

Merci à vous tous pour vos appréciations et vos critiques amicales, justifiées et constructives. Je n'ai pas répondu personnellement à chacun mais tous vos messages m'ont fait plaisir.
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Invité le Lun 8 Fév 2016 - 17:33

salut

que dire de plus !!!! encore bravo , j'aime bien ta mise en scène . a+
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Roundabout le Mar 9 Fév 2016 - 9:06

BIFFIN a écrit:              Une histoire de cheval ( un délire de Biffin)
Ceux qui ont vu la boîte de cuirassiers ZVEZDA ont sans doute remarqué que le cheval de l'officier à la queue anglaisée ( c'est à dire que l'on a coupé la queue du poulain ainsi que les muscles qui l'abaissent). A ma connaissance cette pratique n'était pas usuelle dans la cavalerie française du premier empire et j'ai essayé de trouver une explication à ce qui aurait pu paraître être un caprice du graveur.

Ton histoire de queue coupée m'a intrigué !
Et le graveur de Zvezda c'est peut-être inspiré d'une ou deux planches ou l'on voit les généraux d'Hautpoul et Nansouty montant des chevaux avec cette fameuse queue .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Des troupes ? Où voulez-vous que j'en prenne ? Voulez-vous que j'en fasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Roundabout

Messages : 14817
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 51
Localisation : VEXIN FRANÇAIS (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Mar 9 Fév 2016 - 12:52

ROUNDABOUT a écrit:
BIFFIN a écrit:              Une histoire de cheval ( un délire de Biffin)
Ceux qui ont vu la boîte de cuirassiers ZVEZDA ont sans doute remarqué que le cheval de l'officier à la queue anglaisée ( c'est à dire que l'on a coupé la queue du poulain ainsi que les muscles qui l'abaissent). A ma connaissance cette pratique n'était pas usuelle dans la cavalerie française du premier empire et j'ai essayé de trouver une explication à ce qui aurait pu paraître être un caprice du graveur.

Ton histoire de queue coupée m'a intrigué !
Et le graveur de Zvezda c'est peut-être inspiré d'une ou deux planches ou l'on voit les généraux d'Hautpoul et Nansouty montant des chevaux avec cette fameuse queue .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ta remarque est tout à fait pertinente. A noter que dans le catalogue "Métal modèles" il y a un cheval avec la queue anglaisée, celui de l'officier de carabiniers. Je pense que cette pratique devait être néanmoins exceptionnelle. Etait-elle réservée, comme tes documents pourraient le faire supposer, aux officiers supérieurs, j'avoue n'avoir trouvé aucun renseignement à ce sujet.
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  tenardier le Mar 9 Fév 2016 - 14:06

Cette histoire de queue à l'Anglaise mériterait quelques recherches.
Plusieurs questions me viennent à l'esprit......
- Des chevaux prit à l'ennemi ?
- Vu les nations engagés dans les armées Napo peut être que certains faisaient comme l'Anglois.....
- Une pratique finalement plus courante que ce qu'on pense....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Un vrai ami c'est quelqu'un que tu peux réveiller à 2 H du matin pour t'aider à cacher un cadavre !!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
tenardier

Messages : 9281
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 52
Localisation : Route Napoléon le Grand, 04000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Roundabout le Mar 9 Fév 2016 - 21:26

Après quelques recherches , voilà ce que j'ai :

" La caudectomie ( ou l'anglaisage désigne l'écourtage ou l'ablation de la queue d'un animal ) s'est vraisemblablement généralisée au XVIIIe siècle chez les aristocrates et les nobles anglais afin de différencier leurs chevaux de ceux des roturiers .
Sur les peintures anciennes représentant les premiers chevaux de race pur-sang anglais , les chevaux, propriété des nobles anglais, ont la queue coupée.
Après l’abolition des privilèges, tout le monde se met à couper la queue des chevaux pour paraître plus riche mais également pour des raisons d’esthétisme et de mise en valeur de la musculature. Dans le cas de l'attelage, la caudectomie a des raisons pratiques : éviter au cocher d'être fouetté par la queue de ses chevaux, et éviter que les crins de la queue ne se coincent entre les harnais. " . Ca c'est dans Wikipédia .

J'ai également  trouvé  que l'on coupait aussi la queue des chevaux de traits de l'artillerie , toujours pour le côté pratique .
D'ailleurs en l'écrivant je crois que j'ai une planche qui montre ça voire plusieurs :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Des troupes ? Où voulez-vous que j'en prenne ? Voulez-vous que j'en fasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Roundabout

Messages : 14817
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 51
Localisation : VEXIN FRANÇAIS (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Invité le Mer 10 Fév 2016 - 0:13

Belle réalisation
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  BIFFIN le Jeu 11 Fév 2016 - 23:24

ROUNDABOUT a écrit:Après quelques recherches , voilà ce que j'ai :

" La caudectomie ( ou l'anglaisage désigne l'écourtage ou l'ablation de la queue d'un animal ) s'est vraisemblablement généralisée au XVIIIe siècle chez les aristocrates et les nobles anglais afin de différencier leurs chevaux de ceux des roturiers .
Sur les peintures anciennes représentant les premiers chevaux de race pur-sang anglais , les chevaux, propriété des nobles anglais, ont la queue coupée.
Après l’abolition des privilèges, tout le monde se met à couper la queue des chevaux pour paraître plus riche mais également pour des raisons d’esthétisme et de mise en valeur de la musculature. Dans le cas de l'attelage, la caudectomie a des raisons pratiques : éviter au cocher d'être fouetté par la queue de ses chevaux, et éviter que les crins de la queue ne se coincent entre les harnais. " . Ca c'est dans Wikipédia .

J'ai également  trouvé  que l'on coupait aussi la queue des chevaux de traits de l'artillerie , toujours pour le côté pratique .
D'ailleurs en l'écrivant je crois que j'ai une planche qui montre ça voire plusieurs :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Houla, je ne me serais pas imaginé que ma fantaisie équine aurait soulevé un tel débat !
J'ai aussi un peu cherché de mon côté et effectivement l'anglaisage n'était pas si rare que je l'avais pensé en France mais cela semble plutôt réservé aux officiers supérieurs ou d'état major. Par exemple pages 33 et 89 dans le "Napoléon et l'Autriche" chez Copernic. Mais cela est quasi systématique dans la cavalerie anglaise ( cf les planches d'uniformologie du forum consacrées à la cavalerie britannique). Par contre les chevaux d'artillerie que tu montres ont la queue nouée et non pas anglaisée. Cette disposition est bien respectée par les sculpteurs d'Italeri pour les boîtes sur l'artillerie à cheval de la garde (ref 6018) et sur le train des équipages (ref 6017). Après les chevaux sans queue nous aborderons les chats sans queue de l'Ile de Man  Very Happy .
avatar
BIFFIN

Messages : 1241
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 62
Localisation : Deuil-La Barre (95)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Borodino 1812, une histoire de cheval

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum