ADDICT-FIGURINES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 16 Fév 2021 - 19:55
150e anniversaire de la guerre franco-prussienne de 1870-71

La défense du bois de Niesderwald par le 3e rgt de zouaves, le 06 août 1870                                                
Bataille de Frœschwiller (dite aussi improprement « de Reichshoffen »)                                                    
Figurines  42e « Black watch » ; zouaves de la Garde et fantassins prussiens 28 mm

Faisant suite au combat de Wissembourg, la bataille de Frœschwiller fut la première grande bataille (et la première grande défaite française) de la guerre de 1870.                                                                                            
Si elle est restée dans les mémoires pour les célèbres charges de nos cuirassiers, les fameux « cuirassiers de Reichshoffen » qui chargèrent en fait à Morsbronn (division Michel , 8e et 9e RC, ainsi que deux escadrons du 6e rgt de lanciers) et à Elsashausen (division Bonnemain, 1e, 2e, 3e et 4e RC), cette bataille vit aussi certaines autres de nos unités se comporter aussi héroïquement, et parfois avec plus de succès, bien que leurs faits d’armes soient aujourd’hui tombés dans l’oubli.                                                                          
On peut citer, entre autres, les 4 régiments de zouaves, le 1e de tirailleurs algériens, le 1e bataillon de chasseurs à pied, les 18e, 56e et 96e régiments d’infanterie.  

Le 3e régiment de zouaves s’illustra particulièrement ce jour au bois de Niederwald.

Entre Elsashausen au nord et Morsbronn au sud, ce petit bois, à l’aile droite du dispositif défensif adopté par le maréchal Mac Mahon, est situé sur un plateau et sa lisière orientale borde la pente raide, haute de 60 à 80 m, que devaient franchir les Prussiens dans leur assaut.                                                                                    
Cette position est d’une grande importance stratégique car l’aile droite française pouvait être tournée par le sud, la dernière hauteur commandant l’accès au plateau, le village de Forstheim, n’ayant pas été occupé par nos troupes. Le bois de Niederwald verrouillait donc l’accès sud au plateau.                                                                                                                                                                                  
Le 3e Zouave (colonel Bocher), qui fait partie de  4e DI (général de Lartigue), 1e corps d’armée (maréchal Mac Mahon), s’y déploya avec le 21e de ligne.                                                                                                                                          
Ils y furent assaillis au petit matin par des éléments du Ve corps prussien, dès le début de l’assaut sur les hauteurs d’Elsashausen.  
Avec l’aide du 56e RI, en position à sa gauche,  le 3e Zouaves arrêta  la 42e brigade prussienne et la refoula même dans la vallée jusqu’au village de Spachbach. Le 21e RI, à bout de force, dut se replier vers Elsashausen, dans le « petit bois » tenu par la 3e compagnie du 3e Zouaves.
Sans renforts, malgré des pertes énormes, les zouaves repoussèrent toutes les attaques jusqu’à 14 heures. Le drapeau fut criblé de balles mais les Prussiens ne purent s’en emparer.                                                                                                                                                                          

Longtemps l’aile droite française tint la crête du plateau mais l’arrivée au sud de renforts ennemis, en l’occurrence tout le XIe corps prussien (21e et 22e DI), risquait de tourner nos positions et obligea le général de Lartigue à une retraite précipitée, sous la protection du 3e de tirailleurs algériens.                                                                                                                                                                          

Cette retraite fut possible et ne se transforma pas en déroute grâce au sacrifice des cuirassiers de la brigade Michel.
Deux compagnies du 3e Zouaves tentèrent d’elles-mêmes de soutenir cette charge par un retour offensif jusqu’ à l’Albrechshauserdorf, entre le bois de Niederwald et Morsbronn, où elles ne purent se maintenir, risquant d’y être encerclées.                                                                                                                                  

Malheureusement, le reste du 3e Zouave, qui tenait toujours, au prix d’une lutte acharnée, l’orée nord du bois de Niederwald, ne fut pas prévenu du mouvement de retraite de sa division et se trouva complètement tourné.                                                                                                                                      
Son chef, le colonel Bocher, réagit avec énergie et promptitude. Formant les restes de son régiment en échelons, il parvint à le faire retraiter à travers les lignes prussiennes en conservant sa cohésion. Seuls quelques officiers et soldats restèrent dans le bois où ils se firent tous tuer après avoir épuisé leurs munitions.

A la fin de la journée le 3e régiment de Zouaves avait perdu 40 officiers (dont 17 tués et 3 décédés de leurs blessures) sur 65 et 1584 hommes de troupe sur 2100, tués ou blessés dont 300 furent faits prisonniers*.                                                                                                                                                                          
La retraite des survivants sur Saverne puis Châlons sur Marne s’effectua dans la plus grande discipline. Les blessés transportables furent emmenés. Les effectifs furent complétés au camp de Châlons. Après la bataille de Sedan à laquelle le régiment participa en protégeant la retraite du 5e corps, une partie des zouaves échappa à  capitulation et put gagner Paris, avec leur drapeau.                                      

Un 3e régiment de marche de zouaves fut formé à Montpellier le 1e octobre 1870. Il se battit d’abord dans les Vosges, puis à l’armée de la Loire (bataille de Beaume la Rolande) puis à l’armée de l’Est sous Bourbaki (bataille de Villersexel).
La défaite de Frœschwiller livra toute l’Alsace et la ligne des Vosges à l’ennemi. L’armée de Lorraine était tournée par le Sud et la route de Paris ouverte. L’effet moral fut catastrophique tant sur nos armées que sur l’opinion publique. Elle exalta au contraire l’ardeur des troupes allemandes.

46.500 hommes, 7.800 chevaux  et 119 canons français y avaient affronté 125.000 hommes, 33.000 chevaux et 312 canons ennemis.                                                                                                                            
Nous perdîmes en tués et blessés environ 760 officiers (dont 3 généraux et 7 colonels tués), 10.000 soldats mais également 200 officiers et 9.000 soldats prisonniers, 1 drapeau (36e RI), 28 canons, 5 mitrailleuses, 272 voitures, fourgons et caissons (chiffres allemands). 4.200 hommes durent se replier sur Strasbourg.  
Les pertes allemandes (Prussiens, Wurtembergeois, Hessois et Bavarois) furent de 106 officiers et 1483 soldats tués, 383 et 7297 blessés.


* par comparaison les deux régiments qui perdirent le plus d’officiers durant cette journée furent le 3e RI (11 tués et 1 décédé de ses blessures) et le 2e régiment de tirailleurs algériens (11 et 4). Dans la cavalerie maximum au 2e Cuirassiers avec 5 officiers tués (pour des effectifs il est vrai moindre environ de moitié, ce qui ne rétablit toutefois  pas l’équivalence en proportion). Source Wikipedia


Données historiques en grande partie tirées de l’ouvrage « Histoire générale de la guerre franco-allemande (1870-1871)» du Lt-colonel Rousset , écrit vers 1910.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Georges Louis Hyon (1840-1913) : le 3e Zouaves à Frœschwiller.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                                                                                             Le tableau représente certainement l’avancée vers l’Albrechshauserdorf de deux compagnies du 3e régiment de zouaves puisqu’on distingue en arrière-plan des cuirassiers et des lanciers français. On remarque la présence de soldats d’infanterie de ligne sur la gauche et au centre et d’un turco à droite.    


Georges Louis Hyon (1840-1913) : le 3e Zouaves à l’orée du bois de Niederwald.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                                                
Le tableau décrit bien la position stratégique de ce bois dont l’orée, au bord supérieur d’une pente assez abrupte, domine la plaine à l’Est.                                                                                                                            
Le même peintre a donc représenté nos zouaves une fois  portant un pantalon d’exercice en toile blanche et l’autre fois le pantalon garance ornementé de passepoils bleus (2 liserés verticaux et 3 nœuds hongrois), le fameux « serouel » de grande tenue.                                                                                                                              
                                 Qu’en fut-il vraiment ce 6 août 1870 ?                                                                                                                            
J’ai opté arbitrairement pour le pantalon rouge pour profiter de la gravure des passepoils bleus, qu’il m’aurait sinon fallu limer.                                                                                                                                                                          
Ce serouel, porté par les Zouaves et les tirailleurs algériens, est copié sur les pantalons portés alors en Afrique du nord.                                                                                                                                                                    
Très ample, aéré,  il est maintenu par des bretelles. Il est doté sur son fond d’une fente appelée « trou de Lamoricère », du nom du général commandant le corps en 1833. Cette fente permettait l’écoulement de l’eau après le passage à gué de rivières. Les tirailleurs algériens s’en servaient pour uriner en position accroupie, usage jamais adopté par les zouaves.                                                                                

Faut-il y voir l’origine  de la fameuse « main de ma sœur dans la culotte du zouave » ? Toute précision à ce sujet sera la bienvenue.                                                                                                                                              
La veste bleue, doublée de tissu blanc, est décorée de galon rouge. Elle est dotée de fausses poches appelées « tombeau » et dont la couleur différencie les régiments (jaune au 3e RZ, elle est garance au 1e, blanche au 2e et bleu foncé au 4e). Elle est très rarement portée fermée et il n’y a qu’un bouton pour le faire.                                                                                                                                                                              
Le gilet sans manche porté dessous est bleu foncé galonné lui aussi de rouge.                                                    

Cet uniforme  « à la turque », peu commode, est de toute façon tout à fait inadapté aux opérations en métropole. Il sera pourtant porté pratiquement inchangé jusqu’en 1914.

Les zouaves, à l’origine troupes d’active, se recrutèrent majoritairement parmi les Français d’Afrique du Nord dès l’instauration du service militaire (lois de 1872, 1889 et surtout de 1905 (loi Maurice Berteaux).  
Ils s’estimaient comme infanterie d’élite d’outre-mer, méprisant les régiments d’infanterie de ligne et les autres troupes d’infanterie d’AFN, la Légion étrangère perçue comme un ramassis cosmopolite d’aventuriers et de malfrats et les tirailleurs algériens par préjugé racial (les zouaves n’acceptaient dans leurs rangs que des Chrétiens ou des Juifs algériens naturalisés français par le décret Crémieux de 1870).
Il va sans dire que ce sentiment de supériorité vis-à-vis des autres est ressenti en contrepartie par chacun des corps cités ci-dessus à l’encontre des autres !


Les zouaves s’illustrèrent au cours des deux guerres mondiales et leurs drapeaux furent parmi les plus décorés de l’Armée.  

Les précisions uniformologiques sont tirées de la lecture de l’article de  François Calame (revue « la gazette des uniformes » n° 30, mars-avril 1976).


Au niveau des figurines, la boîte de « 42e Black watch » représentant des zouaves de la Garde impériale, j’ai limé les turbans blancs ainsi que la fourragère de l’officier. J’ai rajouté à ce dernier un fourreau d’épée et une ceinture de laine bleue.                                                                                                      

Pour les Prussiens le problème fut différent. Les positions des fantassins de la boîte étaient majoritairement trop « dynamiques » pour une troupe gravissant les pentes abruptes d’une colline, qui plus est sac au dos. J’ai dû déplier bon nombre de membres inférieurs, au niveau du genou pour que leur course paraisse plus vraisemblable, vu la montée.                                                                                    
Dans les 1e et 2e bataillons de grenadiers les bufflèteries sont blanches. Elles sont noires pour les autres bataillons et les fusiliers.                                                                                                                                    
Le casque à pointe est du modèle 1860. Sa bombe en cuir noir est plus haute que celle de son successeur, le modèle 1867. De plus elle est dotée d’un renfort métallique postérieur qui disparait sur le modèle suivant. La visière est anguleuse. Elle sera arrondie par la suite. D’assez nombreux régiments prussiens firent la guerre de 1870 équipés de ce casque.                                                                                                          
Le choix du modèle 1860 par le sculpteur est astucieux car il permet d’utiliser ses fantassins prussiens aussi bien pour la guerre entre la Prusse et l’Autriche en 1866 (il propose d’ailleurs des troupes autrichiennes de cette époque dans son catalogue) que pour la guerre franco-allemande de 1870-71.                                                                                                                                          

Les couleurs et les motifs étaient très variés sur les drapeaux prussiens. J’ai représenté le drapeau du 88e IR (XIe corps d’armée, 21e DI, 42e brigade), présent lors de l’assaut final sur le bois de Niederwald,  avec le bleu foncé comme couleur de fond.                                                                                                                                                                            
J’ai utilisé un « bleu français » pour les zouaves et logiquement un « bleu de Prusse » pour les Prussiens.                                                                                                                                                                                
J’ai rajouté à tous les bretelles de fusil.
Les arbres ont été achetés et retravaillés au pinceau pour briser la monochromie des troncs et du feuillage.
Anonymous
Invité
Invité
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 16 Fév 2021 - 21:12
Très belle scénette !
Les soldats sont dans le mouvement, ils sont quasiment "au contact" !
C'est parfaitement maîtrisé !
Bravo Marc Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 1083820129
titi
titi
Messages : 6263
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 103
Localisation : Bretagne
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 16 Fév 2021 - 21:20
Superbe diorama! Très bien pensé et réalisé! C'est vraiment réaliste! Very Happy

____________________________________________
The coffee tastes better when the latrines are dug downstream from the camp. U.S. Army field regulation. 1861
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
jean valjean
jean valjean
Messages : 1442
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 66
Localisation : val d'oise
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 0:52
J'adore, magnifique peinture de ces superbes figs de Massimo !
La mise en scène est excellente, tout est aux pt'its oignons !
Bravo l'artiste !
bristethobennic
bristethobennic
Messages : 7875
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 48
Localisation : près de Charolles (71)
http://bristethobennic.blogspot.fr/
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 8:12
Holalala, c'est superbe !

Le décor est magnifique, les arbres, le rendu pentu, la végétation, tout y est !!!

Les figurines, pleines de dynamismes, la charge prussienne est impressionnante !

Bravo, une superbe pièce ! Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2987827387

____________________________________________
Ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCVa1SjCZiOiWr2SweOs9ddg?view_as=public
CARAMEL 31
CARAMEL 31
Messages : 70
Date d'inscription : 31/01/2021
Age : 58
Localisation : Toulouse
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 8:19
Tout simplement fantastique
Superbe mise en scène
Tout y est le décors la peinture des figurines bravo Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 1011564188 j adore
CARAMEL 31
CARAMEL 31
Messages : 70
Date d'inscription : 31/01/2021
Age : 58
Localisation : Toulouse
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 11:13
Juste une question
C quelle marque
Ces figurines guerre
Franco prussienne
En 28 mm
Borodino
Borodino
Messages : 5312
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 49
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 12:50
Pas mieux que les copains, mon pauvre vocabulaire ne me permet pas de trouver d’autres superlatifs.

Je n’ai pas encore pris le temps de lire...
Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646 Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646 Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
CARAMEL 31
CARAMEL 31
Messages : 70
Date d'inscription : 31/01/2021
Age : 58
Localisation : Toulouse
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 15:55
Désolé je viens juste de voir
Que c était des figurines Massimo
sunihanble
sunihanble
Messages : 1295
Date d'inscription : 04/09/2012
Localisation : 59
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mer 17 Fév 2021 - 16:51
Très chouette,superbe dynamisme dans le scénette.
xtof
xtof
Messages : 301
Date d'inscription : 15/01/2019
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Jeu 18 Fév 2021 - 21:04
Tout simplement génial !
lopezp
lopezp
Messages : 1095
Date d'inscription : 07/09/2019
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Ven 19 Fév 2021 - 19:41
Bonsoir, je ne peux que me rendre à l'opinion générale, tout y est et tout y est parfaitement en place.

Bravissimo.

Philippe.
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Ven 19 Fév 2021 - 21:41
Merci à vous tous.
J'aurais bien aimé disposer de 2 ou 3 fantassins prussiens de plus pour donner davantage de "corps" à leur assaut.
Quelque chose dans ce genre avec moins de soldats bien sur mais saturant bien le terrain:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Et gros boeuf que je suis, j'ai perdu le casque du Prussien agonisant, casque pourtant fourni dans la boîte par Massimo.
GP42
GP42
Messages : 266
Date d'inscription : 04/01/2020
Age : 52
Localisation : saint-etienne
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Dim 28 Fév 2021 - 13:26
magnifique diorama bravo !!!!!!
stephane42
stephane42
Messages : 738
Date d'inscription : 19/11/2012
Localisation : loire (42)
http://dioramasfigurines1-72e.fr/
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Dim 28 Fév 2021 - 15:58
Je me joins au concert de louange pour dire qu'il est superbe !!
Gillou
Gillou
Messages : 151
Date d'inscription : 14/09/2020
Age : 68
Localisation : Andrésy
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Dim 28 Fév 2021 - 18:27
Très beau diorama. C'est épique !
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Lun 1 Mar 2021 - 7:48
Merci à vous trois.
Comme je l'ai écrit plus haut je trouve que ma charge manque d'effectif.
Heureusement Massimo Costa, le sculpteur de ces figurines, vient de sortir une nouvelle boîte de fantassins prussiens.
Cela tombait à point et je suis en train de peindre 5 autres soldats que je rajouterai en renfort.
saturnin
saturnin
Messages : 998
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 74
Localisation : les avignon
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 2 Mar 2021 - 15:37
stephane42 a écrit:Je me joins au concert de louanges pour dire qu'il est superbe !!
+1
Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646 Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646 Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 2524229646
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 9 Mar 2021 - 16:09
Voici quelques photos supplémentaires. Massimo Costa a sorti plusieurs nouveautés dont une de boîte de fantassins prussiens la sculpture de ces figurines est encore meilleure que dans les deux premières boîtes. J'ai pu compléter ma charge, comme j'en avais l'intention,  en rajoutant 4 figurines  à droite et 1 en pointe de l'attaque).
Cela rend mieux je trouve la disproportion des effectifs, comme pendant la vraie bataille.
Les autres figurines de la boîte me serviront pour un autre projet que j'ai en tête.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Anonymous
Invité
Invité
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 9 Mar 2021 - 16:38
Je n'avais pas remarqué, mais ce Zouave qui "embroche" un Prussien .... !!!

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller S_61010
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 9 Mar 2021 - 17:03
Et en plus un officier! Et en plein dans l'artère humérale...
Anonymous
Invité
Invité
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Mar 9 Mar 2021 - 17:07
BIFFIN a écrit:Et en plus un officier! Et en plein dans l'artère humérale...

Bien vu Docteur ............... Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller 1083820129
Contenu sponsorisé
<

Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller Empty Re: Le 3e régiment de zouaves à la bataille de Froeschwiller

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum