ADDICT-FIGURINES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-27%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Montre connectée Samsung Galaxy Watch4 Classic 42mm
269.99 € 369.99 €
Voir le deal

Aller en bas
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Fontenoy, le 11 mai1745

Mar 30 Mar 2021 - 18:39
FONTENOY  11 mai 1745
Figurines et socle Art Miniatures  54 mm


La bataille Fontenoy, épisode majeur de la Guerre de succession d’Autriche, fut la dernière grande victoire française sous l’ancien régime. Le 11 mai 1745 l’armée française, sous le commandement du maréchal de Saxe et en présence de Louis XV et du Dauphin, affronta l’armée anglo-hollandaise menée par le duc de Cumberland.  
Les Français s’établirent en position défensive, fortifiant les villages de Fontenoy  et d’Antoing, ainsi que le bois de Barry en aménageant des redoutes et un réseau de tranchées.

Tenu en échec sur ses ailes, Cumberland lança une colonne d’infanterie et de cavalerie, faisant front en U, sur 3 côtés, qui bouscula le centre français.

Autour du roi on parlait déjà de retraite et de repasser l’Escaut. Il fallut tout le sang-froid de Louis XV et du maréchal de Saxe, efficacement secondé par le duc de Richelieu pour rétablir la situation.

Freinée par des charges décousues de cavalerie, la colonne anglo-batave fut arrêtée par le feu de l’infanterie française et surtout par le tir de 4 pièces d’artillerie amenées à la hâte. Enfin les charges des carabiniers ainsi que  de l’infanterie et de la cavalerie de la maison du Roi, grenadiers à cheval et mousquetaires en tête, la  disloquèrent et provoquèrent sa déroute.

C’est cet épisode  que représente la scénette que je trouve remarquablement composée et sculptée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On y voit un grenadier du 13rd foot regiment tenter de protéger un jeune fifre du même régiment, alors que celui-ci vient d’être renversé par un gendarme de la maison du Roi. A leurs pieds gît un malheureux fantassin français du régiment d’En (n°20).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2 photos prises avant la mise en place du cavalier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La couleur distinctive du 13er foot est le jaune mais le fond de la mitre est ocre. On remarquera la différence entre le rouge de l’uniforme anglais et celui du gendarme français. Si l’on en croit Liliane et Fred Funcken : « Le drap servant à confectionner les habits des sous-officiers britanniques était exactement le même que celui de la troupe. De piètre qualité, ce drap pelucheux était en outre teint de façon très médiocre, et le rouge obtenu par une teinture à bon marché n’était, en fait, qu’une couleur brique beaucoup moins[url=https://servimg.com/view/19402051/2444][ flatteuse que le ton qu’on imagine généralement.  Cette pratique continua bien au-delà de Waterloo. Il fallut attendre 1871 pour voir le fantassin britannique réellement vêtu d’écarlate. »  (L&F Funcken, L’uniforme et les armes des soldats de la guerre en dentelle – tome1).                                                                                                                                                                        
Le recrutement des gendarmes de la Garde, exclusivement réservé à la noblesse, et où les charges s’achetaient fort cher, explique qu’eux pouvaient s’offrir des tissus de bonne qualité, bénéficiant d’une bonne teinture écarlate, pour leurs uniformes.  On notera d’ailleurs la somptuosité de l’habit de ce simple gendarme, largement galonné d’or, surtout si on le compare à l’uniforme basique de notre pauvre Fanfan la Tulipe.                                                                                  
Le sculpteur n’a pas oublié la cervelière, pièce métallique posée par-dessus le chapeau et qui protège le cavalier des coups de sabre.                                                                                                                                                                                                
On remarquera aussi la différence de taille entre notre grenadier et le fifre ou le fantassin français. Ceci est conforme à la réalité et nous renvoie à la discussion « Echelles » dans la rubrique « Questions diverses » du forum.


La maison du Roi avait  beaucoup perdu de son prestige militaire depuis la fin du règne de Louis XIV. Voici ce que dit en 1749 le chevalier de Chabo  des gardes du corps :   « Un corps de mauvais cavaliers, plein de courage, communément très bien monté. Leurs chevaux sont depuis 4 pieds 9 pouces jusqu'à 5 pieds, légers et très bons s'ils étaient en haleine, mais le repos des trois quarts de l'année, où, les gardes étant absents, il ne reste que des palefreniers qui ne les montent ni les promènent presque jamais, ruine leurs beaux chevaux plus que l'usage fréquent. ». « Ce sont en somme des corps d'élite, braves et bien montés, nais peu ou pas exercés, nullement entraînés, dispendieux et encombrants en campagne par suite des bagages qu'ils traînent à leur suite. Ils sont impropres à tout autre service qu'à fournir une charge brillante un jour d'affaire décisive ».
Ceci peut s’appliquer aux autres corps de la cavalerie de la maison du Roi, excepté grenadiers à cheval et mousquetaires.
Son comportement à la bataille de Fontenoy rehaussa un peu l’opinion de l’Armée mais une grande partie de ses régiments furent supprimés par les réformes de 1776 et 1787, étant jugés pas assez utiles et trop dispendieux.


Un mot sur Art Miniatures (à ne pas confondre avec Art Miniaturen).                                                                                                                              
Cette marque qui avait fait mon bonheur dans les années 80 existe toujours mais est partie s’installer à Madagascar. Elle est toujours animée par le sculpteur Jean Pierre Lobel et son épouse.                                  
Leur catalogue (https://www.figurine-artminiature.com/) propose des figurines en résine sur des sujets variés et fort  intéressants. J’ai eu la chance de recevoir les miennes en métal. L’envoi depuis Madagascar a été compliqué à cause du COVID mais M. et Mme LOBEL ont été très présents et soucieux que le colis arrive à bon port.
Anonymous
Invité
Invité
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Mar 30 Mar 2021 - 18:51
Très belles figurines et très belle peinture !
Historique passionnant où l'on se rend compte que la maison du Roi d'alors ne valait guère mieux que celle de 1815.
Les époques changent mais la médiocrité persiste Fontenoy, le 11 mai1745 1083820129
titi
titi
Messages : 6255
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 103
Localisation : Bretagne
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Mar 30 Mar 2021 - 19:15
Magnifique! On ressent très bien le côté dramatique de cette scénette! Very Happy

____________________________________________
The coffee tastes better when the latrines are dug downstream from the camp. U.S. Army field regulation. 1861
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Borodino
Borodino
Messages : 5292
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 49
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Mar 30 Mar 2021 - 20:28
Mais que c’est beau,
En 54mm c’est d’autant plus remarquable.
J’adore la peinture et le mouvement sur une aussi petite surface.

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
lopezp
lopezp
Messages : 1089
Date d'inscription : 07/09/2019
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Mer 31 Mar 2021 - 19:38
Bonsoir, merci de cette scénette et de l'explication historique, belle tension et mise en peinture.

Bonne soirée.

Philippe.
jean valjean
jean valjean
Messages : 1431
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 66
Localisation : val d'oise
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Jeu 1 Avr 2021 - 1:11
Superbe composition plein de fougue et d'action. La pose du cheval est excellente.
Le travail de peinture et de patine l'étant tout autant. C'est une superbe pièce !
xombul
xombul
Messages : 39
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 58
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Jeu 1 Avr 2021 - 11:37
Bravo !! très très belle scène pleine de mouvements , la peinture est très réussie aussi  ! un superbe boulot !!
saturnin
saturnin
Messages : 996
Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 74
Localisation : les avignon
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Jeu 1 Avr 2021 - 22:29
scène très dynamique et intense .je n'ai jamais vu des figurines de cette marque autrement que dans les revues
je lui souhaite de créer le plus longtemps possible
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Ven 2 Avr 2021 - 7:54
Merci beaucoup à vous tous.
J'ai eu beaucoup de plaisir à peindre cette scénette. Contrairement à ce que j'ai écrit les figurines "Art miniatures" sont actuellement encore en métal.

Une précision que je ne devrais sans doute pas écrire : Vous me savez attaché à la vraisemblance -si ce n'est la vérité- historique dans mes compositions.
Quand j'ai choisi les N° des régiments présents, j'ai bien vérifié leur présence effective sur le champ de bataille de Fontenoy.
J'ai opté pour le 13rd foot pour sa couleur distinctive jaune et ses galons faciles à évoquer (simple zigzag jaune sur fond blanc, d'autres régiments ayant des galons bien plus complexes). Pas de problème, cette unité était bien à Fontenoy ce jour là et s'y est fait salement étriller.
Pour les gendarmes de la Garde idem, leur présence est avérée.
Mais pourquoi diable ai-je choisi le régiment d'Eu ?
Je ne voulais pas un uniforme tout gris mais je ne voulais pas non plus de rouge sur les retroussis ou les parements, il y a avait assez de rouge dans la scénette.
Le gilet et les parements bleus m'allait bien et le régiment d'Eu figurait bien dans l'ordre de bataille de l'armée française ce 11 mai.
Oui, mais je suis tombé plus tard, une fois le soldat peint, sur un état précis des pertes de la bataille, unité par unité. Et là , catastrophe, ce régiment, qui tenait une des redoutes, a eu ... 1 tué en tout et pour tout. Vous avez donc devant vous LE tué du régiment d'Eu à Fontenoy! (il a dû sortir de la redoute pour aller faire pipi, pas de pot, au mauvais moment).
Comme quoi on ne fait jamais assez de recherches !

Pour aller dans le sens de David, la garde du Roi sous Louis XV n' a pas toujours été à la hauteur.
Par exemple à Fontenoy les gardes françaises on rompu après le tir meurtrier des Anglais (le fameux "Tirez les premiers , Messieurs les Anglais!").. A Dettingen (1743) ces mêmes gardes se débandèrent complètement au début de la bataille, se jetant dans la rivière pour fuir, plus de 200 périrent et les chevaux légers de la Garde furent anéantis dans cette débâcle .
Anonymous
Invité
Invité
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Ven 2 Avr 2021 - 8:10
BIFFIN a écrit:Merci beaucoup à vous tous.

Une précision que je ne devrais sans doute pas écrire : Vous me savez attaché à la vraisemblance -si ce n'est la vérité- historique dans mes compositions.
Quand j'ai choisi les N° des régiments présents, j'ai bien vérifié leur présence effective sur le champ de bataille de Fontenoy.
J'ai opté pour le 13rd foot pour sa couleur distinctive jaune et ses galons faciles à évoquer (simple zigzag jaune sur fond blanc, d'autres régiments ayant des galons bien plus complexes). Pas de problème, cette unité était bien à Fontenoy ce jour là et s'y est fait salement étriller.
Pour les gendarmes de la Garde idem, leur présence est avérée.
Mais pourquoi diable ai-je choisi le régiment d'Eu ?
Je ne voulais pas un uniforme tout gris mais je ne voulais pas non plus de rouge sur les retroussis ou les parements, il y a avait assez de rouge dans la scénette.
Le gilet et les parements bleus m'allait bien et le régiment d'Eu figurait bien dans l'ordre de bataille de l'armée française ce 11 mai.  
Oui, mais je suis tombé plus tard, une fois le soldat peint, sur un état précis des pertes de la bataille, unité par unité. Et là , catastrophe, ce régiment, qui tenait une des redoutes, a eu ... 1 tué en tout et pour tout. Vous avez donc devant vous LE tué du régiment d'Eu à Fontenoy! (il a dû sortir de la redoute pour aller faire pipi, pas de pot, au mauvais moment).
Comme quoi on ne fait jamais assez de recherches !

Pour aller dans le sens de David, la garde du Roi sous Louis XV n' a pas toujours été à la hauteur.
Par exemple à Fontenoy les gardes françaises on rompu après le tir meurtrier des Anglais (le fameux "Tirez les premiers , Messieurs les Anglais!").. A Dettingen (1743) ces mêmes gardes se débandèrent complètement au début de la bataille, se jetant dans la rivière pour fuir, plus de 200 périrent et les chevaux légers de la Garde furent anéantis dans cette débâcle .

Merci pour toutes ces précisions Marc !
Effectivement il y a "garde" et "La Garde" Fontenoy, le 11 mai1745 1083820129
Raph86
Raph86
Messages : 707
Date d'inscription : 17/11/2019
Age : 42
Localisation : Poitiers
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Ven 2 Avr 2021 - 8:16
Bonjour,
Je viens de trouver un titre à ton œuvre "Tué en allant se soulager"
Si tu cherches bien tu devrait peut-être trouver le nom du soldat mort au combat Fontenoy, le 11 mai1745 3741146562
Blague à part, c'est superbe et je ne peux que le joindre au concert de louange Fontenoy, le 11 mai1745 1011564188

Je dis encore !!!!

Fontenoy, le 11 mai1745 2524229646
Contenu sponsorisé
<

Fontenoy, le 11 mai1745 Empty Re: Fontenoy, le 11 mai1745

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum