ADDICT-FIGURINES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Dim 18 Avr - 22:30
Avant de décrire la peinture , un petit rappel historique est utile pour comprendre la naissance de ces nouvelles armes à la fin du Moyen-Age et qui vont tellement révolutionner l'art de la guerre et l'architecture militaire du monde occidental.

++++++++++++

Nous sommes en 1369, Philippe II Duc de Bourgogne, épouse Marguerite de Flandre dont la dot et l'héritage à venir (Franche-Comté, comté de Flandre et comté d'Artois) agrandissent considérablement les possessions du duché en reliant la Bourgogne aux provinces du nord pour former les Pays-Bas bourguignons. Mais Louis XI, roi de France à l’ouest, et les Conférédés Suisses à l’est sont inquiets et ces derniers menacés dans leurs relations commerciales avec l’Italie.
En 1474, les Suisses concluent un accord avec l’Autriche, ennemis héréditaires, et Louis XI finance la Suisse et son armement. Les Bernois envahissent la Savoie et le pays de Vaud.

Les armées en présence

Dans l’armée bourguignonne, le recrutement est largement ouvert à des mercenaires étrangers, surtout des Italiens que l’on appelle tous Lombards. Ils forment à peu près la moitié des effectifs. Sa cavalerie est de premier ordre et l'on peut penser qu'elle viendra facilement à bout des Suisses. L’artillerie, la plus moderne de l’époque, constitue une sorte de forteresse mobile sur le champ de bataille. Elle comprend quelque 300 pièces, sans compter les arquebuses et les couleuvrines.

Quant aux Confédérés, ils doivent leurs succès à l’utilisation de la hallebarde, et de la pique, d’une longueur de six mètres, qui se révèle performante contre les charges de cavalerie. Les soldats-paysans suisses sont d'autant plus craints qu'ils ne pratiquent pas la guerre à la façon des chevaliers féodaux ou des condottiere italiens. Ils ne soucient pas de faire des prisonniers et tuent à tout va leurs ennemis, sans égard pour la rançon qu'ils pourraient en tirer.

La bataille de Héricourt

Le 25 octobre 1474, quatre jours après leur alliance avec Louis XI, les Confédérés déclarent la guerre à Charles le Téméraire.
Mais celui-ci, entre temps, a eu la mauvaise idée de répondre à un appel à l'aide de l'évêque de Cologne et il s'est engagé dans l'interminable siège de la ville de Neuss, près de Düsseldorf. Il ne peut donc pas aller au-devant des Confédérés, ce « peuple de bouviers » ainsi qu'il les qualifie avec mépris.
Sans l'attendre, 18 000 Confédérés accompagnés de contingents autrichiens et alsaciens marchent contre la Franche-Comté. Ils surprennent les Bourguignons à Héricourt le 23 novembre 1474, leur infligeant au moins 4 000 morts.
Au retour du printemps, en avril 1475, les Bernois partent en campagne dans le Pays de Vaud, alors dépendance du duché de Savoie. Leur brutalité et leurs pillages dépassent les normes de l’époque, ce qui n’est pas peu dire !

....



____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Borodino
Borodino
Messages : 5312
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 49
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Lun 19 Avr - 15:12
Bravo ! Maintenant on est impatient de voir la bête et la peinture !

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
Anonymous
Invité
Invité
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Lun 19 Avr - 15:23
Borodino a écrit:Bravo ! Maintenant on est impatient de voir la bête et la peinture !

Farpaitement Serpentine bourguignone à Granson en 1476 1083820129
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Lun 19 Avr - 15:41
La bataille de Granson

En janvier 1476, Charles le Téméraire, prend Nancy, et marche sur Berne avec 18,000 hommes.
Le 19 février 1476, son armée met le siège devant la petite ville de Grandson dont l'imposant château est défendu par une solide garnison bernoise. Celle-ci cependant  capitule devant la puissante artillerie bourguignonne le 28 février, et les 412 soldats bernois furent pendu ou noyés.

Le 2 mars au matin, les éclaireurs des Confédérés suisses en colère et rassemblés en une armée de 20,000 hommes depuis la veille à Neuchatel, attaquent un camp avancé bourguignon déclenchant la bataille.
À l'artillerie et aux archers bourguignons répondent les couleuvrines suisses de Berne. Lorsque la cavalerie bourguignonne charge, les Suisses se disposent en carré avec des piques de 6 m de long que les lances de 4 m de leurs adversaires ne peuvent atteindre.
Après trois heures de combats, alors que les Suisses faiblissent, Charles le Téméraire décide de faire reculer ses troupes pour attirer les Suisses en plaine.

Cependant les Bourguignons, se méprenant sur les choix de leur commandement, croient à la retraite et paniquent. Au même moment de nouvelles forces suisses arrivent en prenant les forces bourguignonnes à revers. Les mugissements des cors des Alpes, la « Vache d'Unterwald », le « Taureau d'Uri », remplissent les Bourguignons d'une terreur irraisonnée, et c’est la débandade générale ….

On compte environ 300 Bourguignons et 200 Suisses morts, auxquels s'ajoutent de nombreux blessés notamment par les flèches et carreaux.
Les Suisses trouvent alors un riche butin dans le camp abandonné par les Bourguignons, qui prendront aussi les 400 pièces d'artillerie, qui faisaient la fierté de Charles le Téméraire.

Parmi ces pièces d’artillerie se trouvaient plus de 200 serpentines de divers calibres, destinées à tailler dans les fantassins et cavaliers, tandis que les grosses pièces étaient utilisées aux sièges d’ouvrage défensifs.

++++++++++++++++++++++++++

A cette occasion j’ai trouvé sur le net deux plats représentant un canon bourguignon du XVeme siècle (pièce 1163a) chargé par son servant (ou canonnier) (pièce 1163b), édités par la société Kieler Zinnfiguren (ZF) et gravés par Hans Lecke (HL).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Mar 20 Avr - 10:47
La serpentine désigne un canon léger en fonte, monté sur un affût à roues en bois. Elle constitue la première artillerie de campagne au XVe siècle. Les boulets de calibre moyen, en fer ou en plomb, sont introduits par la bouche et tirés à l'aide de poudre noire.

Ce canon fut utilisé par les armées bourguignonnes ; des listes d’inventaires dans l’ouvrage « L’Artillerie de Charles Hardi, duc de Bourgogne (1467-1476)» listent des modèles serpentines de 200 lbs, de 100 lbs et de 50 lbs entre autres canons, commandés pour l’armée du duc de Bourgogne dans ses guerres.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Serpentine de Charles le Téméraire, comme utilisée à la bataille de Morat/Murten (juin 1476), capturée par les Suisses.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et maintenant d'attaquer la peinture ...

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
BIFFIN
BIFFIN
Messages : 1785
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 65
Localisation : Deuil-La Barre (95)
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Mar 20 Avr - 17:44
Merci pour ces données historiques fort intéressantes.
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Mer 21 Avr - 13:50
Première étape, fixer la lumière, et les couleurs : lumière venant traditionnellement de la gauche en hauteur, pour donner du volume, ce qui sera difficile pour le canon, qui est vu de profil, donc sur un seul plan.

Ce canon était en fonte, non en bronze ; il est monté sur un affut, armature en bois, j’ai choisi le chêne; j’ai  hésité pour les roues en un bois plus rouge comme le pin rouge, mais je suis resté à un bois. Le cerclage des roues et les férules des tourillons, axes fixés de part et d’autre du canon pour en régler la hauteur, sont en fer.

Le servant aura une culotte collante bleue sombre, peut-être tirant sur le jeans, bottines brunes, en une chemise beige initialement, avec un couvre épaule brun, la besace verte, les cheveux blonds, les yeux bleus. La tige qu’il enfonce dans le canon est soit un refouloir (servant à enfoncer les charges de poudre), ou une brosse, ou un écouvillon de nettoyage. Je le prévois en pin, bois rouge.


Ensuite vient la préparation soigneuse du plat : ébarbage, une attention particulière pour les rayons de la roue, en forme de V inversé pour donner de la lumière d’un côté, de l’ombre de l’autre. L’espace entre deux rayons à droite est bouché, donc découpe du métal, amincir les tiges métalliques de tenue de la hauteur de tir, amincir la tige de l’écouvillon et l’épée, bien rectiligne. Détail des doigts des deux mains, la chevelure, la poignée de l’épée .. Enfin la découpe du côté visible de la tranche à ras du plat, et aiguisage de l’arrière qui sera enfoncé dans le dos du cadre ; je ne prévois pas de peindre la face arrière, travail inutile puisque encadré. Bref une heure et demie de travail après nettoyage, polissage et savonnage.

Puis peinture de la couche de fond : ici, deux couches très fines d’Humbrol blanc matte No 34 diluée 1 :3 avec du white spirit, séchage 12 heures sur radiateur ; l’arrière est peint à la bombe acrylique noire.

Je peins le chêne avec de la Terre d’Ombre brulée (TOB), de la Terre d’ombre naturelle (TON), et du Jaune de Naples (JdN), et peins des nervures de Brun Van Dyck très sombre et taches de Terre de Sienne Brulée (TSB).

Le métal est commencé avec du blanc de titane (BdT) et du Noir de Vigne W&N (NdV), qui est bleuté et laissé sécher. La culotte est en bleu acier Pebeo, Blanc de Titane et Bleu de Prusse.

La chemise est démarrée au Jaune de Naples, Blanc de Titane et Jaune Lumière Pébéo.

Les première couches sont très légèrement diluées à la térébenthine, pour donner une teinte de fond, puis à l’huile ou au Liquin, plus épais pour les couches suivantes et le travail des ombres et lumières. Cela me permet une unité de ton que je répète au besoin en fin avec des glacis dilués.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Notez la différence de brillance entre la pièce sur fond brun, de bois, teinte mi-claire, et (presque) la même pièce sur un fond noir, qui absorbe la lumière sauf le sujet...

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Borodino
Borodino
Messages : 5312
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 49
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Mer 21 Avr - 18:18
C’est toujours aussi intéressant.
Rien ne vaut un fond noir pour une belle photo.

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Sam 24 Avr - 20:06
Le métal est retravaillé avec du Noir de Mars et du Blanc de Titane ; la fonte noircit avec le temps.

Le travail du bois consiste à donner du relief, lignes d’ombres le long du cerclage qui déborde sur le bois, lignes veineuses, petits reliefs dans le bois, le long des ferrures, et les rayons et surfaces de la roue, arrière de l’affut, travail répété, accentué, laissé sécher, repris, voire éclairci, ombrages accentués en bas à gauche des axes des roues (opposés à la lumière), pour les faire ressortir du plan, …Tout ceci s’étale sur 3 à 4 jours en laissant sécher chaque fois, car l’huile sèche lentement et les couches se fondent entre elles si trop frais.

De même pour la culotte, aussi travaillée encore et encore, foncée au violet et avec de l’indigo, puis glaçages, points de lumière redonnés au blanc et jaune lumière.

La chemise trop pâle a été jaunie au jaune winsor, jaune de naples foncé, TOB, points de lumières au jaune lumière. Le cache épaule est en brun, TOB, Jaune de Naples et Terre ombre naturelle. La besace en terre verte et jaune lumière.

Les cheveux blonds ainsi qu’une barbe, étaient trop clair, ressortant peu du teint de visage, je les ai foncé vers le brun-chatain en fin de peinture.
Le visage et les mains, TSB, Jaune de Naples, Blanc de Titane, Rouge carmin et Garance Brune, TOB pour ombre entre doigts et sur l’écouvillon.

Le plus délicat sont les yeux, fond jaune Lumière, yeux bleus clairs (de Sèvres) et pupille noire, avec un petit point blanc… deux fois repeints, et la prise en photo est difficile et rend mieux en vision directe… Ce n’est pas mon point fort, et très petit à peindre, avec une vue qui baisse … !

Il faut aussi bien traiter les mains, l’ombrage des doigts et d’une main (gauche) sous l’autre, par du TOB ; aussi le surlignage des mains, et arrière de l’écouvillon, pour le faire ressortir du plan du plat.

Enfin peindre l’ombre de l’écouvillon sur les deux jambes de la culotte bleue pour « sortir » le plan de l’écouvillon du plan du plat.  Cette ombre portée n’est pas droite, mais courbée vers le bas !!

Enfin le sol, peint en vert foncé, j’ai choisi ici d’utiliser un herbage en fibres pour trains electrique, = produit BERKA (NL) pour modélisme ferroviaire No . 6000, Grasvezels lente, 20g. fibres d’herbe vert clair. Elles sont collées sur un fond vert pré-peint et laissé sécher 2 jours, avec de la colle blanche sur le sol. Le bas du plat est plongé dans le lit de fibres, qui est appuyée au doigt, et laisse sécher deux jours, puis les excès sont coupés ou ôtés à l’aide de brucelles. La teinte verte et en relief donnera aussi un effet 3D au sujet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Dim 25 Avr - 12:27
Retouches finales … pour un décompte total de 15 heures, sur une période de 4 mois, y compris deux heures équivalentes de recherches historiques et photographiques au départ.

Présentation sur fond noir, qui absorbe bien les lumières interférentes … mais aussi, après une remarque d’un membre un peu plus tôt, sur fond blanc, une plaque de polystyrène … pour montrer la différence de luminosité du plat lui-même lorsqu’on utilise un fond très lumineux ou très absorbant !

La réalité est en fait d’utiliser des tons entre ces extrêmes, avec le risque de diluer le sujet dans son arrière fond…..  A chacun de trouver ls meilleure présentation !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Borodino
Borodino
Messages : 5312
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 49
Localisation : Albi
https://unsoixantedouze.blogspot.fr/
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Dim 25 Avr - 16:29
Magnifique travail.
Je préfère le rendu avec le fond noir, merci d’avoir fait la comparaison.

____________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Blog dédié au 1/72
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Dim 25 Avr - 16:39
Serpentine bourguignone à Granson en 1476 2864163498

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Anonymous
Invité
Invité
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Dim 25 Avr - 18:14
Borodino a écrit:Magnifique travail.
Je préfère le rendu avec le fond noir, merci d’avoir fait la comparaison.

Tout pareil Serpentine bourguignone à Granson en 1476 1083820129
C'est très beau !
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Lun 10 Mai - 23:10
Aaahh! posté cette peinture ailleurs, j'ai reçu quelques commentaires très constructifs sur le personnage , qui me font retravailler ce plat:

1. le visage n'est pas réussi, pas expressif,
2. Les yeux sont globuleux,
3. la chevelure est confuse,
4. l'ombre portée de l'écouvillon sur les deux jambes est trop bleutée
5. l'ombre portée de l'épaule droite sur l'épaule gauche est trop éclairée
6. j'ai noté aussi une ombre portée de la main droite sur la main gauche oresque inexistante

Les trois derniers commentaires ont pour but d'accen tur l'effet de relief et de volume, trop plat actuellement.
Ils sont les plus faciles à corriger, mais pour le visage, ..... je vais le dépeindre, jusqu'au métal ! et recommencer !!!

Pinaillage? sans doute sur ce plat de 30mm (le visage fait 4mm), mais ces points amélioreront le personnage et seront pris en compte dans les peintures futures, excellentes remarques.

Ouf, nettoyage du visage à l'acétone et au pinceau No2 usé long, puis au cure-dent en bois, puis re-nettoyage à l'acétone et au pinceau, recto/verso (l'arrière est noir).  Puis séchage pouis deux couches diluées d'Humbrol 33: WS  1:1

Je vais pouvoir attaquer la peinture à l'huile et les autres corrections. Chevelure plus noire, et sans barbe cette fois....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
titi
titi
Messages : 6263
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 103
Localisation : Bretagne
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Mar 11 Mai - 7:17
Quelle patience et sens du détail! Bravo pour ta persévérance! Very Happy

____________________________________________
The coffee tastes better when the latrines are dug downstream from the camp. U.S. Army field regulation. 1861
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
lopezp
lopezp
Messages : 1095
Date d'inscription : 07/09/2019
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Ven 14 Mai - 3:26
Bonjour, bravo pour cette remise en cause qui t'honore.
Bon courage.

Philippe.
Maï
Maï
Messages : 35
Date d'inscription : 19/02/2021
Age : 53
Localisation : 45
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Ven 14 Mai - 6:52
Bravo pour ton abnégation ! Je trouvais déjà ça très réussi avant ta remise en question, mais j adore les gens passionnés :-)
Papouille
Papouille
Messages : 2601
Date d'inscription : 10/11/2012
Age : 75
Localisation : près de Bruxelles
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Ven 14 Mai - 8:00
Merci... mais , ou bien c'est acceptable, ou destiné à la poubelle.... mais, pourquoi le faire pour 0.3 cm² ?

Pas encore en peinture, occupé sur deux autres plats et problèmes familiaux, mais ne saurait tarder..

____________________________________________
Les hommes sont un peu comme Dieu : tout ce qu'ils peuvent faire, ils le font. Ou ils le feront.
(Jean d'Ormesson)
Contenu sponsorisé
<

Serpentine bourguignone à Granson en 1476 Empty Re: Serpentine bourguignone à Granson en 1476

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum